Les avantages de l’investissement immobilier en Île-de-France

Le logement est un enjeu capital pour Paris et toute l’Île-de-France. Les prix baissent dans l’ancien, les taux d’emprunt restent faibles, et surtout, la région veut rattraper son retard en matière de construction de logements neufs. Autant de raisons pour un investissement en Île-de-France

L’immobilier en Île-de-France

Des possibilités d’investissement variées

Logements neufs en loi Pinel, rénovation de biens anciens avec la loi Malraux, et même résidences de services (tourisme, affaires, étudiants…) avec le dispositif Censi-Bouvard : les possibilités d’investissement sont nombreuses en Île-de-France, d’autant que les différents plans de développement placent l’habitat au cœur de leur stratégie, avec des objectifs, pour les uns de 70 000 logements neufs chaque année, pour les autres de 20 000 lits supplémentaires ‒ dans le plan régional des hébergements touristiques.

Cette diversité est également géographique. Entre la somptueuse capitale, les villes ouvrières et les petites communes verdoyantes, le prix du mètre carré varie quasiment du simple au double : de 1947 € à 14 190 € pour un appartement et de 1629 € à 8330€ pour une maison. Pour ceux qui envisagent un investissement locatif, il en va de même pour le prix des loyers, de 12,40 € à 28,50 € du mètre carré.

L’Île-de-France se révèle d’ailleurs un territoire idéal pour ce genre d’investissement. En effet, même si la rentabilité reste sage (3,5 à 4,5 % hors avantages fiscaux), le risque de vacance est moindre, pour ne pas dire nul, d’autant plus s’il s’agit d’une petite surface de centre-ville destinée aux jeunes couples, aux étudiants…

Photo Paris

Une région qui a besoin de logements

Depuis plusieurs décennies, l’Île-de-France fait face à un déficit de logementsDes dispositifs incitatifs, comme la loi Pinel en vigueur jusqu’au 31 décembre 2021, visent à pallier ce déficit et favoriser l’investissement dans le neuf en donnant accès à des réductions d’impôt de 12, 18 ou 21 % (pour une durée de location de 6, 9 ou 12 ans). Ce besoin en logements neufs concerne le logement social et intermédiaire, mais pas seulement.

Pour répondre aussi au dynamisme démographique

Avec plus de 12 millions d’habitants, l’Île-de-France est la région la plus peuplée du pays. Mais sa démographie présente d’autres spécificités.

Sa population est à la fois plus jeune et plus aisée qu’ailleurs. Concrètement, les 20-39 ans représentent 29 % de la population d’Île-de-France (34 % à Paris) et les cadres 17 % (28 % à Paris, 9 % sur le plan national).

L’excédent démographique naturel y est positif de 110 000 personnes par an. Et ce dynamisme ne risque pas de ralentir. L’Insee a ainsi établi qu’en 2030, l’Île-de-France serait la seule région française à compter plus d’habitants de moins de 20 ans que de plus de 60 ans.

Tous les programmes éligibles en loi Pinel en Île-de-France

Voir tous les programmes

Pour recevoir une documentation gratuite et sans engagement, complétez le formulaire.

Civilité
Nom
Email
Téléphone
Code Postal
Année de naissance
Imposition annuelle
Je consens à ce que Investir en Île-de-France me propose des offres adaptées à mon profil.

Une région en mouvement

L’Île-de-France en 2030

Cette crise du logement (et les solutions pour y répondre) est au cœur du SDRIF (Schéma directeur de la région Île-de-France) établi par le conseil régional.

Aujourd’hui entré dans sa phase de mise en œuvre, ce projet d’aménagement du territoire invente l’Île-de-France de 2030 autour d’axes principaux : les transports et les services, l’environnement, le développement économique, et bien sûr le logement.

Il est ici question de construire certes, mais surtout de « construire de qualité » pour « créer des villes agréables à vivre ».

Le projet du Grand Paris

L’autre grand projet qui mobilise actuellement l’Île-de-France est celui du Grand Paris. Il se construit autour de sept thématiques : les transports, l’économie, l’habitat, l’enseignement supérieur, la culture, le sport et l’environnement.

Le développement du réseau de transports en commun, avec notamment la création de 57 nouvelles gares, d’un métro automatique autour de la capitale et de 200 kilomètres supplémentaires de réseau, est la colonne vertébrale de cet ambitieux projet porté par la Métropole.

Dans le secteur immobilier, l’objectif affiché du Grand Paris est la construction de 70 000 logements neufs chaque année.

Sources :
Préfecture de région Île-de-France
Région Île-de-France
Destination Paris Île-de-France
Meilleursagents.com